07/11/2017

Un ami

 

 

« Moi, tu vois, dès que j'ai dix mille balles sur mon compte, je pars en voyage. »
Chopes qui trinquent bruyamment, éclats de rire.
S. savait rire. S. savait vivre.
Ensemble, festoyant pendant deux ans sans relâche.
Bras dessus, bras dessous, pack à la main,
de soirée en soirée, de fête en fête,
comme le font tous les bons amis du monde.

Meilleur humain que beaucoup,
généreux, serviable, toujours aimable,
en même temps que doté d'une intelligence aiguë,
et d'un mépris de certaines convenances.

Flash de S.
Au petit matin
Au bout de la nuit
Dans un parc
Au milieu des étoiles.

S., j'étais à Tokyo quand j'ai appris.
Tu n'as ni tombe, ni tombeau,
ni pierre commémorative,
mais tu as une sépulture symbolique,
partout où tu aimais aller.
Dans ton goût du voyage,
dans ta terre promise,
cambodgienne.

Nous y mènerons un pèlerinage, sur tes traces.
Et peut-être, alors, retrouverons-nous
Quelque chose.
De toi.



A S., tué par la banalité administrative,
alors qu'il tentait de mettre les voiles.

 

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.